Non classé

Mon chien va peut-être mourir.

Dimanche, Indiana, notre chien, nous a fait une frayeur. Il s’est arraché une griffe en jouant. Vétérinaire y tutti quanti, je commençais à comprendre à quel point je me sens reliée à lui. Prise d’antibiotiques, on rentre à la maison et tout va bien. Quelques jours avant, il nous avait fait une indigestion. Mauvais karma.

Hier soir, je suis tombée sur l’article d’une jeune femme qui racontait qu’elle avait dû faire euthanasier son chien. Elle racontait surtout la difficulté du deuil, et la certitude que personne ne pouvait comprendre le lien qu’ils avaient tous les deux. Je me suis endormie en pensant que si, moi, je comprenais. Et que j’espérais qu’Indiana ne mourrait pas avant 15 ans. Il a un an et demi. Je ne me doutais pas alors que l’univers m’envoyait des messages d’alerte.

Ce matin, j’ai découvert des chenilles processionnaires dans mon jardin. En file indienne sur ma terrasse. C’était la première fois. Heureusement, le mercredi, c’est télé-travail. Réflexe immédiat : faire rentrer Indiana et Isis (notre chat) pour éviter tout empoisonnement dramatique.

C’était trop tard. Cinq minutes plus tard, Indiana venait me signifier que quelque chose n’allait pas. Deux minutes après, il vomissait. Une fois, deux fois, trois fois. Je n’ai pas hésité, j’ai appelé mon vétérinaire et suis partie en urgence.

Arrivée là-bas, l’assistante me dit que ça n’a pas l’air d’être la faute aux chenilles. Après tout, je ne l’ai pas vu les toucher. Il est en pleine forme et sa langue n’est pas enflée. Peut-être une intolérance aux médicaments. Elle me fait patienter pour mon rendez-vous avec la vétérinaire, au cas où.

En mon for intérieur, je pense qu’elle a tort. Je connais mon chien, je sais comment il réagit en cas d’allergie, je sais quand il va vraiment bien et là, clairement, ce n’est pas ça. Je patiente 30 minutes. Entre temps, Indiana se met à baver et à être gêné par sa langue.

La vétérinaire me reçoit et confirme mes doutes. Elle m’explique qu’elle va l’endormir, le garder toute la nuit. Lui nettoyer la langue autant que possible, faire tout ce qu’elle peut. Mais il faut s’attendre à ce que la nécrose – inévitable – de sa langue soit trop conséquente. Qu’il ne puisse plus jamais se nourrir ni boire. Qu’il faille l’euthanasier.

J’encaisse le coup comme je peux. Elle me laisse quelques secondes pour rassurer mon loup, et je pars pour ne pas retarder les soins une seconde de plus. Je pars en pensant très clairement que c’était peut-être la dernière fois que je le vois. Il n’y a aucun remède contre cet empoisonnement-là. Rien pour empêcher la nécrose des tissus. Juste des soins. Indiana. Mon chien. Mon loup. Mon meilleur ami. L’amour de ma vie, comme j’adore le nommer.

J’entre dans ma voiture et j’éclate en sanglots. Depuis, je n’arrête pas de pleurer. Il est probable, très très probable, qu’on perde Indiana. Même si j’ai réagi tout de suite, ça ne le sauvera peut-être pas. Je me sens tellement mal ! C’est tellement douloureux, cette panique, ces sanglots dans mon ventre, cette trouille. Cette impuissance, cette fatalité.

J’ai déjà vécu ça, avec Ariane. Il m’a fallu des années pour m’en remettre. Quand j’ai réussi, on a pris Indiana. S’il meure après un an et demi … Je sais pas, c’est insupportable, cette idée. Et demain, c’est l’anniversaire de mon amoureux. Il ne peut tout de même pas mourrir ce jour-là.

Je ne sais pas quoi faire. Je suis toute seule chez moi. Je n’arrive pas à travailler. J’ai mal aux yeux. A la tête aussi. Je me sens bête. J’espère de tout mon coeur qu’on me rendra mon chien.

12 commentaires

  • Fabienne

    Je ne comprends que trop ton chagrin, pour avoir déjà dû faire euthanasier mon chat et mes chiennes (issues de refuges) ; même s’ils étaient âgés c’est horriblement difficile tant ils font partie de la famille, mais Indiana est si jeune, c’est trop injuste, et j’espère de tout coeur un miracle pour lui. Très affectueuses pensées.

  • Alice & Shiva

    Tes mots me font monter les larmes aux yeux. Je te comprends tellement.
    Tu as réagi au mieux et au plus vite. J’envoie toutes mes pensées et toutes mes bonnes ondes vers la guérison de ton Indiana et vers ton apaisement.
    Et je t’embrasse Rosa,
    Laurine

  • Marianne

    C’est terrible :'( J’espère de tout mon cœur que ton loup se remettra. Je vois les regards en coin de gens qui me voient avec mon chien, je le traite comme s’il était un membre de ma famille, mon enfant, et c’est le cas. Je sais qu’il partira bien trop tôt, et ça m’horrifie d’avance. J’espère juste, tous les jours, qu’il ne parte pas prématurément, ce serait terrible.
    Toutes mes pensées vont vers toi et ton loup. <3

  • Ornella

    Je comprends tellement ma belle.
    Si tu as besoin de m’appeler, d’envoyer un message, que je te rassure qu’on se parle : 0633102307. N’hésite surtout pas. Je t’embrasse de tout mon être.

  • MarieDesAlpes

    Oh Rosa, je suis désolée pour ton chien… Tu as vraiment fait tout ce que tu pouvais ! Je pense fort à lui et à toi et je t’embrasse

  • Di

    … Je suis vraiment navrée de lire ça, ma belle. Comme je suis triste pour vous. Les animaux c’est tellement de bonheur et de malheur aussi. Pour être passé par la case « piqûre » l’an dernier, je sais combien c’est une épreuve terrible. Ici, ce n’est pas encore vraiment cicatrisé. J’espère de tout coeur que tout ceci se soldera par une bonne nouvelle et non pas l’immense peine et chagrin qui accompagne la perte de nos compagnons à 4 pattes …

  • Le cercle parfait

    Ne te sens pas bête de ressentir tout ça. Je trouverais ça inhumain si c’était l’inverse.
    J’ai déjà entendu des gens dire  » bon j’ai fait piquer mon chien pour x raisons (sans tristesse dans la voix) et je vais en prendre un nouveau  »

    J’ai perdu (géographiquement) mon Odin pendant 20 jours il y a quelques annees. J’ai été mal a en crever. J’ai perdu du poids dans cette période là. Tu ne sais pas toutes les démarches que j’ai pu faire pour le retrouver et je l’ai retrouvé
    Pour moi, c’est comme mon enfant.
    S’il disparaît, un bout de moi disparaît
    Parce qu’odin était la quand mon ex me malmenait et il passait son temps a me calmer en ronronnant.
    Après le Bataclan, il passait son temps près de moi a me faire des câlins et a ronronner.

    Aujourd’hui c’est lui a besoin de moi, il est malade et son état peut se dégrader du jour en lendemain. Je pleure a chaque retour chez le véto parce que ces résultats sont catastrophiques et je ne peux rien faire de plus que ce que je fais déjà.

    Tu fais tout pour ton Indiana. Il va ressentir ta force et ton aura. Continue a être positive. Même si c’est dur. Il a besoin de ton positisme pour le moment.
    Je sais c’est peut être stupide ce que je dis..

    Garde espoir et je te soutiens amplement. ❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️

  • Rhiannon

    Plein de bonnes ondes à ton toutou ! Les chenilles processionnaires sont une véritable plaie, c’est une vigilance de chaque instant, tu ne pouvais pas deviner. J’espère de tout cœur que tout ira bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :