• Au quotidien

    Le vent l’emportera.

    Oui, j’aime Noir Désir. Profondément. Mais là n’est pas la question. Mars me donne des relents d’instabilité. Je sens mes pieds ancrés dans une plaque de terrain stable. Partout ailleurs, le terrain est mouvant. Je vois les autres patauger dans les sables mouvants. Cela m’effraie. De plus en plus. J’ai senti poindre ce sentiment il y a quelques mois déjà. Une pensée aiguisée par l’art des mauvaises nouvelles qui gravitent forcément autour de nous tous. Si j’ai réussi à me prémunir des dépressions de nos parents et autres soucis de santé, je n’y arrive pas face à ce que subissent les « jeunes ». Ces gens qui ont mon âge, un peu…

  • Au quotidien

    Bientôt les vacances, et autres sujets quotidiens.

    J’ai attendu cette journée de calme et de solitude patiemment. Le mardi est toujours une journée chargée. En sortant du travail, je fais les courses. En rentrant, je range, j’allume le feu, je fais un brin de ménage pour me sentir « propre » … Mon amoureux s’occupe des animaux, fait à manger. Et sans qu’on y prenne garde, il est déjà 19h. Ces dernières nuits, j’ai un sommeil assez léger. Mes règles sont passées par là, et je surprends l’appointement d’une maladie en préparation. J’en connais les prémices par coeur. Lorsque les ganglions de mon cou gonflent et qu’ils me gênent, je sais que si je ne m’en occupe pas immédiatement,…

  • Au quotidien

    « Je voulais qu’on entende que vomir, pour moi, c’était grave. »

    Ce lundi soir, je suis fatiguée. Ces derniers temps, je fais des rêves qui en disent long. Cette nuit, j’ai rêvé que j’annonçais à mon meilleur ami que j’étais enceinte. Il me félicitait, il pensait que je le lui annonçais comme une bonne nouvelle. Or, je le lui annonçais juste pour … Le lui annoncer. Pour en discuter avec un ami. Parce que je ne savais pas quoi faire, et que cette situation inattendue ne me rendait ni heureuse, ni malheureuse. Elle m’embarrassait, me rendait perplexe. Dans mon rêve, je me demandais comment j’allais faire pour me débarrasser de cette grossesse maintenant qu’elle avait été annoncée et prise comme une…

  • Au quotidien

    Nouvelle année, nouveau départ

    2018 s’est terminée avec beaucoup d’empressement. Je n’ai pas eu le temps de comprendre ce qui m’arrivait. Un décès, un voyage de courte durée en famille, un chaton à la maison, beaucoup de travail et le grand marathon de Noël à préparer. Des préparatifs éreintants Cette année, c’est nous qui avons accueilli. Nous nous sommes retrouvés à 10 dans la maison pour trois jours. Cela m’a valu deux semaines de préparatifs intensifs, et seule. Mon amoureux éreinté par un job épuisant et aliénant. J’ai tenu bon. J’avais trop envie que ça se passe bien. Je voulais offrir un Noël d’exception à ma famille. Différent aussi. Libéré. Je crois que j’ai…